Conseil d'achat

Acheter un scooter électrique ? Consultez notre guide !

Les scooters électriques vous permettent de parcourir une distance cinq fois plus vite qu’à pied, tout en étant respectueux de l’environnement. En plus, c’est chouette à faire et les scooters sont principalement bon marchés. Contrairement au vélo, vous ne risquez pas de vous retrouver en sueur lorsque vous arrivez à destination. La vitesse, la taille, le poids, l’autonomie, la fiabilité et le prix ne sont que quelques-uns des facteurs à prendre en compte avant d’acheter un scooter électrique. Ces conseils vous permettront de choisir l’e-scooter qui vous convient le mieux !

1. Le confort de conduite

Il y a 3 facteurs principaux qui influencent la qualité de conduite d’un scooter électrique :

Taille des roues : nous recommandons vivement d’éviter les roues d’un diamètre inférieur à 20 cm. Des roues plus petites donnent une conduite plus irrégulière et sont plus susceptibles de se coincer dans les nids de poule.

Pneus pleins ou à air : Les pneus à air améliorent définitivement la conduite. Les pneus pleins, en revanche, réduisent les risques de crevaison si vous roulez régulièrement sur des routes où il peut y avoir du verre, des épines ou des clous.

Suspension : une bonne idée, mais elle n’atténue les secousses que sur les plus grosses bosses. Un scooter avec de gros pneus à air sans suspension offre une conduite plus douce qu’un scooter avec suspension, mais avec des pneus pleins et de petites roues.

En bref, vous avez besoin de grandes roues gonflables OU d’une suspension. La combinaison des deux sur un scooter ne sont pas nécessaires. Si vous comptez faire beaucoup de hors-piste, vous avez surtout besoin de pneus épais avec un bon profil sur la bande de roulement.

2. La vitesse maximale

La vitesse est déterminée par la puissance du moteur, le poids de la personne sur le scooter, le niveau de gonflage des pneus et la surface sur laquelle vous roulez. Les vitesses indiquées sont généralement basées sur une personne de 70 kg utilisant une surface plane et lisse avec des pneus correctement gonflés. Notre conseil est de ne pas chercher à atteindre la vitesse maximale et d’essayer de battre votre record. Une vitesse d’environ 25 kilomètres par heure est idéale.

3. Les freins

La sécurité doit toujours passer en premier, et les freins sont peut-être l’élément le plus important lors du choix d’un e-scooter.

Il existe 3 types de freins possibles sur les scooters électriques :

Freins électriques : ils nécessitent peu d’entretien mais sont moins efficaces pour s’arrêter rapidement.

Freins à disque et à tambour : les plus efficaces, mais ils s’usent avec le temps. Ils devront éventuellement être entretenus, tout comme une voiture.

Freins à pied : Pour s’arrêter, il faut se tenir sur le garde-boue arrière. Si vous n’avez pas l’habitude d’utiliser un scooter pour enfants, il faut un certain temps pour le maîtriser. En outre, vos pneus s’useront plus rapidement avec cette méthode.

4. L’autonomie

Les autonomies maximales indiquées par les fabricants sont basées sur une personne légère (70 kg) roulant sur une route lisse, plate et droite avec une batterie neuve. N’oubliez pas que les scooters les moins chers ont naturellement des batteries moins chères et que la quantité de charge qu’elles peuvent contenir diminue à chaque charge. En d’autres termes, l’autonomie de votre scooter se réduit un peu plus à chaque charge.

Pensez également à souscrire une assurance pour votre scooter électrique. Vous pouvez souscrire une police d’assurance chez AXA par exemple.

Voulez-vous en savoir plus sur l’assurance vélo AXA ?

Article précédentArticle suivant

Send this to a friend