Conseil d'achat

Comment choisir son vélo ?

conseil d achat vélo

De nombreux paramètres entrent en ligne de compte pour choisir un vélo en fonction de son utilisation. A la ville ou à la campagne? Pour une utilisation occasionnelle ou quotidienne? Trajets courts ou trajets longs? Pratique sportive ou normale? Même si le vélo ne parfait n’existe pas, voici quelques conseils pour vous guider dans votre choix.

Les vélos urbains
En général, ceux-ci sont utilisés pour de petites distances, de 3 à 5 km en moyenne. Le premier critère du choix d’un bon vélo de ville est lié à votre poids et à votre taille. Le choix d’un bon vélo de ville se fera également en fonction du relief. Le vélo de ville par excellence est le vélo hollandais, il allie confort et fiabilité, mais n’est malheureusement pas très adapté à des parcours vallonnés. Si vous vivez dans un environnement relativement plat, n’hésitez pas, le vélo hollandais vous procurera du plaisir durant de très longues années en raison de sa robustesse. Il offre une position assise confortable et haute, une boîte de vitesses qui permet de rétrograder à l’arrêt pour redémarrer plus facilement et qui enlève tout risque de dérailler ou encore un équipement complet (carter de chaîne, garde-boue avec bavette, pare-jupes, antivol de cadre, béquille stable, porte-bagages avant et porte-bagages arrière pour monter un siège bébé ou pour fixer des sacoches…). Dans des villes présentant un dénivelé important, il est préférable d’opter pour un VTC (vélos tout chemin). Ils sont aussi à l’aise sur la route que sur les chemins, à la ville comme à la campagne. Ils sont également équipés d’un double ou triple plateau, plus adapté pour des trajets longs. Rien ne vous empêche cependant d’utiliser un VTT en milieu urbain à condition d’opter pour des pneumatiques adaptés semi-slicks ou slicks pour plus de confort sur la route. Une autre alternative, ce sont les vélos pliants, l’idéal pour ceux qui veulent combiner vélo et transports en commun (bus, trains, trams). Ils sont néanmoins moins confortables et moins stables que les autres types de vélo. Ils conviennent également aux utilisateurs qui ne disposent pas d’un local pour entreposer leur vélo. En ville, le vélo de route est à proscrire car la position de conduite vers l’avant ne facilite pas la visibilité en milieu urbain et surtout, ils sont conçus pour de longues distances qui permettent de développer un pédalage puissant.

Les vélos de route
Ce sont ceux utilisés par les coureurs cyclistes, mais aussi par les sportifs amateurs qui aiment avaler des kilomètres. Le vélo de route, aussi appelé vélo de course, se décline en trois version: loisir, sportif et compétition. Le vélo de type loisir est destiné à ceux qui veulent faire du sport et maintenir leur forme sur un vélo efficace et confortable. La gamme sportive s’adresse à des coureurs assidus ou aux entrainements. Ils sont plus légers que les vélos loisir (de 9.8 à 10.9 kg suivant le modèle). Les vélos de la gamme compétition sont conçus et validés pour les professionnels du cyclisme et sportifs de haut niveau. Ils ne s’adressent donc pas aux amateurs, même avertis, car ils demandent un entretien particulier. Ils sont extrêmement légers, de 7.2 à 9.6 kg, et orientés vers la performance.

Le VTC: sur routes et chemins
Un vélo tout chemin, comme son nom l’indique, est un cycle qui se caractérise par sa polyvalence, aussi à l’aise sur le bitume que sur les sentiers. Il existe deux types de VTC, les modèles sportifs et les modèles ‘confort ». Le VTC sportif est équipé de 21 vitesses, d’une suspension, sans garde-boue, ni porte-bagage. Ils s’utilisent de préférence sur les sentiers et les chemins. Le VTC « confort » propose plus d’équipements (garde-boue et porte-bagage) et s’utilise de préférence sur route, pour des balades de 15 à 50 km. La géométrie de son cadre et de son guidon permet de maintenir une posture droite idéale pour le dos. Si vous êtes équipé d’un VTC, même d’allure sportive, et que vous aimez sortir des sentiers battus, ne le surestimez pas. Le vrai tout-terrain nécessite un vélo spécialisé.

Le VTT: adapté à tous les terrains
Avant d’opter pour l’achat d’un VTT, il faut au préalable définir votre pratique. Le VTT est une discipline aux pratiques multiples allant de la simple rando VTT au VTT freeride, en passant par le all moutain, le cross-country, l’enduro, la descente ou encore le dirt jumping, un sport extrême qui consiste à exécuter des figures dans les airs, sur des bosses en terre ou des structures artificielles. La plupart des pratiquants n’ont pas besoin de vélos aussi pointus. Selon la pratique, plusieurs éléments varient tels que les pneus, le type de pédales (automatiques ou non) ou encore le type de freins (frein à disque ou v-brake). Les freins V-Brake sont légers et faciles à utiliser. D’un point de vue mécanique, ils sont composés d’une poignée, d’un câble et d’un étrier de frein. Ce système de freinage perd une partie de son efficacité en cas de pluie ou de boue. freins à disque. Les freins à disque sont plus puissants que les freins à étriers, plus résistants à l’échauffement et moins sensibles au voilage des roues. Les VTT sont le plus souvent en aluminium ou en fibre de carbone. Ils doivent allier solidité et légèreté. Les modèles les plus performants pèsent moins de 10 kg. La pratique du VTT, que ce soit pour le sport ou le loisir, nécessite de véritables protections pour vous assurer une sécurité de tous les instants, notamment dans les sentiers un peu sinueux ou en montagne. Le casque, les genouillères et les coudières sont d’autres accessoires indispensables à votre sécurité. Enfin, pensez également à votre confort en optant pour des pneus tubeless, moins sujets aux crevaisons.

Fat Bike
Les fat bike sont des VTT équipés de pneus énormes de 4 pouces et plus soit 2 fois plus gros que des pneus de VTT traditionnels associés a un cadre rigide, le fat bike s’exprime sur tous les terrains y compris la neige et le sable. Ce vélo aux roues énormes est conçu pour passer partout, même là où les VTT éprouvent des difficultés: sentiers boueux et glissants, sable, neige, caillasse,… Les fat bike sont très tendance, on peut notamment en trouver dans les stations de ski pour découvrir la montagne en hiver différemment. En effet, les gros pneus offrent une adhérence parfaite, même sur la neige. A l’heure où le VTT se spécialise de plus en plus et où il est difficile de trouver le VTT parfait à tout faire, le Fat Bike est une bonne option pour celui qui ne recherche pas la performance, mais seulement le plaisir de s’évader au guidon d’un VTT.

conseil achat vélo de route

Source: VLAN

Article précédentArticle suivant

Send this to a friend