Divers

Nous devrions faire plus de vélo !

mobilité douce vélo wallonie

La Fédération Inter-environnement wallonne (IEW) incite les communes à développer une politique plus favorable aux vélos. Le timing est idéal, les élections et la Semaine de la Mobilité approchant.

Les recommandations visent à former davantage les agents communaux à la prise en compte du vélo, mais aussi à développer des pistes cyclables de façon intelligente, notamment autour des quartiers résidentiels et aux abords des écoles. La fédération désire notamment voire la vitesse réduite en milieu urbanisé à 30 km/h dans les quartiers résidentiels et à 70 km/h en milieux suburbain et rural, du moins sur les routes présentant un potentiel cyclable. Le stationnement sécurisé des vélos est également une priorité pour la fédération.

Selon cet organisme, la Wallonie devrait doubler son budget annuel « mobilité douce » par habitant pour atteindre les 10 euros. « La Flandre investit 18 euros par habitant et les Pays-Bas 24 euros par habitant chaque année« , compare l’organisation. Il en va de notre santé, de notre environnement et de notre mobilité, conclut l’IEW.

Article précédentArticle suivant