Sécurité

Pourquoi faut-il porter un casque pour faire du vélo ?

Dans notre pays, le port du casque n’est obligatoire que pour les utilisateurs d’un Speed Pédélec. Pourtant, il est conseillé à tous les cyclistes d’en porter un. Un casque de vélo peut vous sauver la vie. Vous voulez en savoir plus sur les casques et pourquoi il est préférable d’en porter un ? Nous vous l’expliquons ci-dessous.

Le casque de vélo est-il obligatoire ?

En Belgique, le casque n’est obligatoire que pour les utilisateurs d’un Speed Pédélec et lors des épreuves cyclistes en compétition. Le casque du pilote de Speed Pédélec doit remplir un certain nombre de conditions : il doit s’agir d’un casque portant le label CE qui protège également les tempes et l’arrière de la tête. Il peut également s’agir d’un casque pour un cyclomoteur.

Pourquoi devrais-je porter un casque en tant que cycliste ?

Pour les autres cyclistes (vélo électrique ou non) ou les utilisateurs d’un scooter, d’une monoroue, … le port d’un casque de vélo est fortement recommandé. Il protège votre tête en cas de chute et il y a de fortes chances que tôt ou tard, vous vous retrouviez confronté à une chute. Les recherches montrent qu’un casque de vélo réduit considérablement le risque de dommages à la tête et au cerveau en cas de collision ou de chute. Quand on sait que sur l’ensemble des cyclistes qui sont blessés dans un accident, environ un tiers ont une blessure à la tête ou au cerveau, alors le casque reste une excellente protection.

Comment un casque vous protège-t-il exactement ?

Un casque de vélo absorbe et ralentit la force exercée sur votre tête en cas de chute. Il répartit également l’impact de la chute sur une plus grande surface. Il empêche également votre tête d’entrer en contact direct avec le sol ou un autre objet.

Quel casque choisir ?

Un bon casque doit être léger et doit bien s’adapter à votre tête : serrez la jugulaire au maximum et secouez votre tête. Si le casque bouge ou est trop serré, essayez une autre taille. Veuillez noter qu’un casque n’est vraiment efficace que si les sangles sous le menton sont suffisamment serrées.

Lorsque vous choisissez un casque, vérifiez que l’étiquette porte la mention de la norme européenne EN 1078 pour les adultes ou EN 1080 pour les enfants (la jugulaire doit se détacher si l’enfant se coince dans les sangles pour éviter la suffocation).

Pour une protection optimale, optez pour un casque qui couvre également vos tempes.

Comment porter un casque ?

Bien entendu, un casque de vélo ne remplit son rôle que si vous le portez correctement. Il ne doit être ni trop grand ni trop petit et les jugulaires ne peuvent être trop lâches (1 doigt d’écart entre le menton et les jugulaires). Le casque ne peut pas non plus être endommagé. Si vous avez eu un accident, il est préférable d’acheter immédiatement un nouveau casque. Même si le casque semble bon à l’extérieur, il peut être endommagé à l’intérieur. Soyez prudent avec les casques d’occasion.

Si vous souhaitez vous protéger ainsi que votre vélo, consultez l’assurance vélo d’AXA. Ils fournissent une assistance en cas de panne, de vol ou d’accident, entre autres.

Voulez-vous en savoir plus sur l’assurance vélo AXA ?

Article précédentArticle suivant

Send this to a friend