Divers

Voici l’ancêtre du vélo !

Cette chose s’appelle la draisienne ! Elle a été inventée en 1817 par un baron allemand, Karl von Drais d’où son nom. La machine à courir (laufmaschine en allemand) est un engin à deux roues, avec un siège et une roue avant comportant une direction à pivot.

Il établit un premier record le 12 juillet 1817, parcourant 14,4 km en 1 heure. La draisienne est régulièrement considérée comme le premier ancêtre du vélo. Après une courte période de succès, la draisienne disparut pratiquement, remplacée par le vélocipède à pédales sur la roue avant, inventé en 1861 à Paris, par le serrurier Pierre Michaux et son fils Ernest.

A peine quelques années plus tard, au début des années 1870, est apparu une nouvelle machine appelée le grand-bi. Il possède une roue avant d’un très grand diamètre d’environ 120-130 cm et une roue arrière plus petite ne dépassant pas 40 cm de diamètre. L’intérêt de la grande roue avant est d’augmenter la distance parcourue pour un tour de pédale. Il connaît une grande popularité parmi les sportifs pendant les années 1870 et 1880, mais est relativement peu utilisé par les amateurs et le public à cause de sa dangerosité.

Le grand-bi est supplanté à partir de 1890 par les bicyclettes de sécurité, ancêtres de la bicyclette moderne. Celles-ci ressemblent déjà beaucoup aux bicyclettes actuelles. Elles ont des pneumatiques de taille comparable à celle d’un vélo moderne, des roues à rayons, un cadre en tubes d’acier et une transmission par chaîne. La seule chose qui leur manque est le changement de vitesses.

Article précédentArticle suivant