Actualité

Toujours beaucoup trop de vols de vélos !

En dépit des progrès réalisés en matière de prévention, les vols de vélo sont de plus en plus nombreux à Bruxelles. La lutte reste d’ailleurs « très insuffisante », jugent jeudi les associations de défense des cyclistes Gracq et Fietsersbond.

Ces dernières années, les vols de vélo n’ont cessé d’augmenter. Selon le dernier rapport statistique de criminalité de la police fédérale, 3.719 plaintes ont été déposées en Région bruxelloise en 2018, contre 3.547 l’année précédente. Dix ans auparavant, elles n’étaient encore que 1.500. Ces chiffres « ne concernent que les vols déclarés : le phénomène est en réalité bien plus grave », déplorent les associations cyclistes, qui dénoncent « le sentiment d’impunité » dont profitent les responsables des vols. 

Pour le Gracq et le Fietsersbond, des progrès ont été réalisés en matière de prévention ces dernières années, comme le stationnement sécurisé, la plateforme « mybike.brussels », qui permet d’enregistrer son vélo en ligne, et le travail régulier de sensibilisation. Mais la lutte contre les vols de vélo « reste très insuffisante » aux yeux des associations et réclame « une action conjointe de la police et du parquet pour appréhender les auteurs des vols et de recel et les poursuivre en justice, avec sanctions dissuasives à la clé« , soulignent-elles.

À l’heure actuelle, « moins de 5% des vélos volés sont restitués à leurs propriétaires« , selon le Gracq et son équivalent flamand, qui exhortent les autorités bruxelloises à « s’attaquer enfin sérieusement » aux vols de vélo. Pour attirer l’attention de ces dernières, les deux associations invitent les victimes à hacker pacifiquement le hashtag de la campagne promotionnelle #tourensemble de Bruxelles Mobilité à l’aide du hashtag #protectourbikes sur les réseaux sociaux.

Article précédentArticle suivant